Premier composteur partagé de Ginko : un succès collectif

par 18/05/2024

Ils sont une poignée de bénévoles à brasser le compost sur les berges du lac de Bordeaux ce 18 mai 2024. C'est leur troisième brassage depuis l'inauguration du composteur le 9 décembre 2023. Un cap est par ailleurs franchi : le compost dans le premier bac est désormais mature et ne demande plus qu'à être utilisé pour des plantations. Pour faire face à son succès, un quatrième bac de maturation a été ajouté à cette occasion.

Premier composteur partagé de Ginko : un succès collectif

Le composteur partagé a été installé par Bordeaux Métropole et est géré par les membres de l'Association des Habitants de l'écoquartier Ginko (AHEG). C'est le premier à Ginko à être installé sur le domaine public, sur la pelouse du Lac, à proximité de la place Jean Cayrol. Mis en place à l'initiative de l'Association, en réponse à l'absence initiale d'infrastructures publiques de compostage malgré le label ÉcoQuartier, ce projet vise à encourager le recyclage des biodéchets tout en renforçant les liens sociaux entre les résidents.

Un projet collectif

Contrairement aux composteurs privés déjà en place dans divers îlots de Ginko et réservés aux résidents des copropriétés respectives, le composteur de l'AHEG est ouvert à tous les habitants du quartier, membres et non-membres de l'Association, à qui l'AHEG, à la demande, distribue des seaux pour collecter les épluchures en attendant de les emmener au composteur. 

Sa gestion repose sur un engagement collectif. Des référents bénévoles se chargent de l'entretien et du brassage réguliers. Lors des sessions de brassage, les participants sont rappelés des bonnes pratiques aidant à accélérer le processus de décomposition et de maturation. Les nouvelles du composteur sont régulièrement partagées sur la page Facebook de l'Association.

Depuis son installation, le composteur est devenu un point central pour la gestion des biodéchets des habitants et, selon la Métropole, a déjà permis de composter près de 800 kg de biodéchets. Autant de sacs de poubelle en moins ! 

Vers un deuxième site ?

Le succès du composteur a conduit à des discussions sur l'installation d'un second site de compostage dans l'écoquartier. Cette décision dépendra de la Métropole mais surtout de la disponibilité de nouveaux bénévoles.

L'intérêt croissant des habitants pour le compostage est, sans aucun doute, indéniable.


Auteur(s) :