Encadrement des loyers à Bordeaux : les loyers de référence sont mis à jour

par 01/07/2024

La Préfet de la Gironde a signé, le 20 juin dernier, l'arrêté fixant les nouveaux loyers de référence à Bordeaux qui entrent en vigueur à partir du 15 juillet 2024. A Ginko, il vaut mieux louer au sud de l'avenue André Reinson plutôt qu'au nord.

Encadrement des loyers à Bordeaux : les loyers de référence sont mis à jour

Mis en place à Bordeaux en 2022, l'encadrement des loyers vise à limiter les loyers excessifs, favoriser l'accès au logement et  stabiliser le marché locatif. Les loyers de référence, définis par la Préfecture, servent de base pour déterminer les loyers applicables. Ils se déclinent en trois catégories : le loyer de référence, le loyer de référence majoré (le plafond à ne pas dépasser ) et le loyer de référence minoré. Depuis le début de l'application, l'écoquartier Ginko est encadré par deux zones : Zone 3 au nord de l'avenue André Reinson et la Zone 4 à son sud.  

La plus forte hausse des loyers dans la Zone 4

La zone 4, la dernière et la moins chère des 4 secteurs bordelais, a connu une hausse spectaculaire, en particulier pour les petits appartements loués meublés. Cette augmentation notable pourrait être interprétée comme un rattrapage des prix dans les quartiers nouvellement urbanisés ou en pleine rénovation, où un grand nombre de biens  arrivent en fin de défiscalisation et dont les loyer montent pour s'aligner aux prix du marché locatif – tendu – bordelais. 

Pour un T1 meublé, le loyer de référence y passe de 12 €/m² en 2023 à 12,5 €/m² à partir du 15 juillet 2024 soit une hausse de 50 centimes pour chaque m2 habitable. Pour un studio de 30 m², l'augmentation du loyer de référence serait de 15 € par mois, passant de 360 € à 375 €. 

Le loyer de référence majoré est passé de 14,6 €/m² à 15 €/m² soit une hausse de 40 centimes d'euro. A partir du 15 juillet, la mise en location de notre T1 meublé de 30 m2 sera ainsi plafonnée à 450 € hors charges par mois. 

Légère augmentation dans la Zone 1

L'hyper-centre et notamment la Zone 1 de la capitale girondine a connu des augmentations moins frappantes. Pour un T4 non-meublé situé en Zone 1, le loyer de référence a augmenté de seulement 10 centimes d'euro passant de 11,7 €/m² en 2023-2024 à 11,8 €/m² à partir du mi-juillet . Le loyer de référence majoré est en augmentation de 20 centimes d'euro ( 14,2 €/m² contre 14 €/m² l'année dernière). Le loyer de référence minoré est resté stable à 8,3 €/m². 

Pour un T4 de 100 m², l'augmentation du loyer de référence sera de seulement 10 € par mois, passant de 1170 € à 1180 €.

Ginko entre la Zone 3 et la Zone 4

À Ginko, l'avenue André Reinson crée une ligne de démarcation. Un T2 meublé de 53 m², situé du côté pair de l'avenue se trouve dans la Zone 4, avec un loyer de référence majoré fixé à 14,5 €/m². Le montant maximal du loyer que son propriétaire peut imposer au locataire est donc de 768,50 €.

Du côté impair, dans la Zone 3, un logement similaire aurait un loyer de référence majoré de 15,0 €/m², soit un loyer maximal de 795 € par mois.

Pour un locataire cherchant à se loger à Ginko, il sera sans doute plus intéressant de tenter sa chance à Canopée, dans la Zone 4, plutôt qu'à Saint-Exupéry Sud dans la zone 3 : pour un loyer moindre d'environ de 30 euros il bénéficiera du droit d'habiter dans une résidence Prix de l’esthétique 2012 et observer depuis son balcon les canards barboter dans les eaux du canal Bühler.

Un acheteur privilégiera également d'acquérir à Canopée, Orion, Biloba ou Lago, tous dans la Zone 4 le long du Parc Bühler, pour y vivre, et à Jules Verne, Coeur-Ginko ou Home By Ginko, dans la Zone 3, pour un investissement locatif où le prix des loyers est moins contraignant. 

Résidence Canopée @ Wikipédia

Immobilier

Auteur(s) :

Votre commentaire

Répondez à l'équation : 10 + 10 =